• Tom

The Best of Ray Charles : The Atlantic Years réédité en vinyle

Rhino Records, la division catalogue vintage de Warner Music, réédite dans le cadre du Black History Month, traditionnellement au mois de février aux États-Unis, The Best Of Ray Charles : The Atlantic Years en vinyle édition limitée.


©GILLES PETARD/REDFERNS/GETTY IMAGES


Paru pour la première fois au format CD en 1994, ce double album regroupe 20 titres enregistrés par le génie du blues et du Rythm&Blues entre 1952 et 1959 avec Atlantic Records.


En 1952, lorsqu'il signe pour la maison de disques fondée par Ahmet Ertegun et Herb Abramson, Ray Charles, 22 ans, jouit déjà d'une notoriété au niveau national après le succès de Confession Blues, qui a atteint la 2e position des Charts R&B en 1949.

Pourtant, c'est bien avec Atlantic Records, pas encore l'acteur incontournable sur le marché de la musique noire américaine qu'il deviendra bientôt, que Ray Charles va signer ses premiers albums et ses premiers hits.


Après le petit succès de Mess Around en 1953 et la sortie du classique et très populaire I've got a Woman, un an plus tard, c'est avec What'd I Say en 1956 qu'il va pour la première fois atteindre la première place des Charts et s'y installer durablement.

Ray Charles devient dès lors une tête d'affiche que toutes les salles de spectacles et les maisons de disques s'arrachent.


En 1959, lorsque son contrat prend fin, Atlantic Records n'est pas en mesure de s'aligner sur l'offre record d'ABC-Paramount et contraint Ahmet Ertegun à le laisser filer.

Il laisse derrière lui une pléiade de hits mêlant jazz, country, R&B, blues et gospel, aujourd'hui regroupés dans ce magnifique double LP vinyle disponible depuis le 26 février.


What'd I Say, Ray Charles, 1956, Atlantic Records


The Best of Ray Charles : The Atlantic Years Edition Collector Limitée, Vinyle, Rhino Records, 2021

Disponible chez tous les disquaires indépendants ou en ligne sur Fnac.com