• Tom

Les 100 plus grands titres de la Motown : le magazine Rolling Stone dévoile son palmarès

Cette année 2021 marque les soixante ans du premier morceau produit par Motown ayant atteint le sommet des Charts aux États-Unis, Please Mr. Postman des Marvelettes. L'occasion pour la rédaction du célèbre magazine américain de dévoiler son palmarès des 100 plus grands titres de la maison de disques de Détroit.


© Michael Orchs Archives / Getty Images


Fondé en 1959, par Berry Gordy, ancien boxeur à la fibre entrepreneuriale, Motown Records s'impose rapidement comme l'un des bastions de la soul aux États-Unis.

Plus encore, elle est, à l'époque, un modèle d'entreprise prônant activement une mixité raciale au sein de ses effectifs.

Parfois dédié pour sa consensualité, dans le but de capter un public le plus large possible, Motown Records va aborder un virage plus politique au début des années 1970, notamment grâce à l'engagement de ses deux plus grandes têtes d'affiche, Marvin Gaye et Stevie Wonder.


À travers ce classement, c'est près de 60 ans de soul, de funk, de disco et de R&B au sein de la Motown que le magazine Rolling Stone met en avant.


Fruit du hasard (ou pas), ce sont les trois plus célèbres artistes et groupes de l'histoire de la maison de disques qui sont cités le plus dans ce classement. En effet, Stevie Wonder, Marvin Gaye et The Supremes, placent tous 11 titres dans ce classement.

Derrière, on retrouve, cités à 8 reprises chacun, The Temptations et Smokey Robinson & The Miracles.

Sans surprise, selon Rolling Stone, la première décennie d'existence de Motown est la plus prolifique de l'histoire de la maison de disques. 61 des titres cités ont en effet été produits entre 1960 et 1970.

Par ailleurs, le TOP 3 a de quoi surprendre. Derrière le cultissime What's Going On de Marvin Gaye en 3e position et l'indémodable Papa was a Rollin' Stone des Temptations à la 2e place, c'est The Tracks of my Tears de Smokey Robinson & The Miracles qui prend la tête du classement. Il s'agit, certes de l'un des titres phares du groupe, mais il bénéficie d'une notoriété largement moindre par rapport aux deux autres morceaux du TOP 3.


Le classement complet est à découvrir ici.


The Tracks of my Tears, Smokey Robinson & The Miracles, 1965